Saison 2014-2015 du cinéma flamand : quels films au programme ?

Après une saison 2013-2014 plutôt intéressante, le cinéma flamand est reparti pour une nouvelle année pleine de films qui, espérons-le, vaudront le détour. Dans cet article, vous pouvez ainsi retrouver un aperçu de cinq films flamands qui verront le jour dans les salles obscures cette année. Nous aurions également pu parler de films tels que Welp, Plan Bart de Roel Mondelaers, Violet de Bas Devos ou la comédie Trouw met mij!, mais nous nous limitons – pour l’instant – à la sélection des cinq films suivants.

Que nous réserve le cinéma flamand pour la saison 2014-2015 ?

Image (Bilall Fallah et Adil El Arbi)

Image, le nouveau film de Bilall Fallah et Adil El ArbiCe film est le premier long-métrage (et certainement pas le dernier) issu de la collaboration entre les réalisateurs Bilall Fallah et Adil Arbi. Malgré un budget de départ assez limité (120.000€), ceux-ci ont réussi à attirer de grands noms du cinéma flamand comme Laura Verlinden et Geert Van Rampelberg, qui jouent par ailleurs tous deux dans le film trépidant De Behandeling.

Synopsis : Image se déroule dans des quartiers chauds de Bruxelles. La jeune journaliste Eva Hendrickx (Laura Verlinden) travaille dans la rédaction de la chaine locale. Lorsque des émeutes éclatent dans la capitale, son supérieur lui demande de réaliser un reportage sensationnel aussi vite que possible. Mais Eva trouve un autre angle après avoir rencontré Lhabib, un jeune d’origine marocaine prêt à l’introduire à sa communauté complexe.

Sortie : 5 novembre 2014

Brabançonne (Vincent Bal)

Un peu plus de légèreté, avec le dernier film du réalisateur gantois Vincent Bal. Brabançonne, qui se définit comme « la première comédie musicale wallo-flamande », n’hésite pas à jouer la carte de l’humour en se moquant des ‘tensions’ qui peuvent parfois apparaitre entre les deux grandes communautés linguistiques de Belgique. Avec un succès à la clé des deux côtés de la frontière linguistique ?

Synopsis : L’harmonie flamande Sainte-Cécile et l’harmonie wallonne En Avant sont toutes deux sélectionnées pour représenter la Belgique à la grande finale européenne. Mais quand le soliste de Sainte-Cécile s’éteint brusquement sur le podium, Elke, la fille du chef d’orchestre flamand, a une idée pour sauver la finale: se payer Hugues, le fabuleux trompettiste de leur concurrent wallon.

Sortie : 10 décembre 2014

Bowling Balls (Marc Punt)

Après un Frits & Franky très moyen, le réalisateur Marc Punt va tenter de rectifier le tir avec Bowling Balls, un film qui se veut un mélange de Pulp Fiction, Easy Rider, Romeo & Juliet et de dizaines d’autres films avec beaucoup de flingues, poulettes et bécanes. En bref, ça passe ou ça casse… Notons toutefois la présence d’une belle brochette d’acteurs flamands qui ont déjà fait leurs preuves.

Synopsis : Une dispute éclate entre deux bandes de motards après qu’une belle blondinette d’un des groupes commence à faire des avances à un grand sentimental de l’autre bande.

Sortie : 17 décembre 2014

Café Derby (Lenny Van Wesemael)

Café Derby est le premier long-métrage de la réalisatrice Lenny Van Wesemael. Pour ce film, elle a décidé de s’inspirer de faits réels, à savoir la venue du pape Jean-Paul II en 1985 à l’aéroport – disparu depuis – de Saint-Denis-Westrem, près de Gand, pour célébrer une eucharistie.

Synopsis : En 1985, George décide de s’installer avec sa famille dans un café situé à proximité de l’aéroport où le pape célèbrera une messe. Le but ? Profiter de cet événement qui rassemblera des dizaines de milliers de fidèles pour faire fortune.

 Sortie : 4 mars 2015

Black (Adil El Arbi et Bilall Fallah)

Quand on vous disait que ce ne serait pas leur dernière collaboration… Ce duo de réalisateurs signe donc leur deuxième long-métrage ensemble en moins d’un an. Leur film Black s’inspire des romans Black (2006) et Back (2008) de l’écrivain pour la jeunesse Dirk Bracke, qui a vendu pas moins de 300.000 livres en une quinzaine d’années de carrière.

Synopsis : Mavela, 15 ans, appartient à la bande de jeunes « Black Bronx » de Bruxelles. Lorsqu’elle tombe éperdument amoureuse d’un jeune Marocain du gang rival « 1080 », Mavela doit faire un choix crucial entre loyauté et amour. Cependant, elle apprend bien vite qu’on ne peut jamais abandonner le Black Bronx…

Sortie : 8 avril 2015

Crédit photo : eyeworks films
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s